Get ready for the worst and survive the least…

Day 283, Oviedo, 16.170 km I was promised hell: thunderstorms, wind, and especially a lot of rain. In the end, I rode through the drops, I was sometimes faster than the rain, or just got lucky, I don’t know, in any case it seems that a good angel is watching over me these days… InLire la suite « Get ready for the worst and survive the least… »

Qui se prépare au pire supporte le moins…

Jour 283, Oviedo, 16.170 km L’enfer m’était promis : des orages, du vent, et surtout beaucoup de pluie. Au final, je suis passé à travers les gouttes, j’ai parfois pris la pluie de vitesse, ou juste eu de la chance, je ne sais pas, en tout cas il semblerait qu’une bonne étoile veille sur moi cesLire la suite « Qui se prépare au pire supporte le moins… »

Le chemin de Compostelle

Jour 280, Saint Jacques de Compostelle, 15.819 km Comme beaucoup de choses depuis le début de ce voyage, on m’en avait parlé, mais apparemment, entendre et ressentir, ce n’est pas la même chose. « Compostelle, tu verras, ça grimpe ». « Le nord de l’Espagne, c’est des plateaux, t’arrêtes pas de monter et de descendre ». Alors je doisLire la suite « Le chemin de Compostelle »

Quinta da Roda da Quintã: live elsewhere, live differently…

Day 276, Porto, 15.405 km I leave the bike road and enter the village of Farminhão. I go up the main street. I look for a ceramic sign, as I have seen so many on my way. Here it is! Quinta da Roda da Quintã, here we are. Two grannies are talking in front ofLire la suite « Quinta da Roda da Quintã: live elsewhere, live differently… »

Quinta da Roda da Quintã: vivre ailleurs, vivre autrement…

Jour 276, Porto, 15.405 km Je sors de la piste cyclable et rentre dans le village de Farminhão. Je remonte la rue principale. Je cherche des yeux un panneau en céramique, comme j’en ai vu tant sur mon passage. Le voilà ! Quinta da Roda da Quintã. On y est. Deux mamies discutent devant la porte.Lire la suite « Quinta da Roda da Quintã: vivre ailleurs, vivre autrement… »

In Portugal, it does (not?) only rains on dumb people!

Day 269, Lisbon, 14.727 km There is a saying in France, that most people coming from Brittany use: “In Brittany, it rains only on dumb people”. If you have ever talked about rain to a Breton, he probably replied with this famous adage, while giving you a condescending look… I had been told about PortugalLire la suite « In Portugal, it does (not?) only rains on dumb people! »

Au Portugal, il ne pleut (pas?) que sur les cons!

Jour 269, Lisbonne, 14.727 km Si vous avez un jour parlé de pluie à un breton, il vous a probablement répliqué ce fameux adage, en vous regardant d’un air condescendant… On m’avait dit du Portugal que c’était un pays magnifique, mais très pluvieux. Et jusqu’à présent, pluie ? Que nenni, uniquement du soleil et même desLire la suite « Au Portugal, il ne pleut (pas?) que sur les cons! »