Blog – Francais

Jour 397+2, Hambourg, 28.122 km Comment mettre un point final à une aventure de 13 mois ? C’est difficile. Je joue un peu la montre depuis deux jours, comme pour prolonger un peu le voyage, comme pour avoir l’impression de pouvoir repartir à tout moment, comme si Hambourg n’était qu’une nouvelle étape… En théorie (ou duLire la suite « … »

Jour de grève

Jour 390, Vienne, 27.096 km Voilà plus d’un an que je suis parti de Hambourg, plus d’un an que je vous donne, vous fidèles lecteurs, régulièrement (plus ou moins) de mes nouvelles, chroniquant dans mes articles le temps et les kilomètres qui passent. Et tout ça sans avoir exercé une seule fois un droit fondamentalLire la suite « Jour de grève »

Apothéose

Jour 383, Ljubljana, 26.445 km En partant de Zadar, je sais qu’il ne me reste que deux jours à passer en Croatie avant de rejoindre la Slovénie et Ljubljana. Je décide de m’offrir un final en apothéose et je me concocte un programme appétissant :  une traversée des Alpes dinariques (la chaîne de montagnes qui bordeLire la suite « Apothéose »

Point de retour

Jour 377, Zadar, 25.967 km Hier soir, aux environs de Šibenik. Je suis parti depuis 376 jours, j’ai parcouru 25.890 km. Je m’engage sur un rond-point. A gauche, la route part au sud dans la direction de Split, Dubrovnik, le Monténégro, l’Albanie, la Grèce… A droite, elle remonte vers le nord et vers Zadar, versLire la suite « Point de retour »

Corona Test

Jour 374, Rijeka, 25.590 km  Après un weekend de repos bien mérité, après un solide petit déjeuner et après avoir raccompagné Marie (qui était venue me retrouver à Trieste) à sa voiture, je reprends le vélo et la route. Je suis consciencieusement les panneaux bleus « Slovenia » qui sont censés me mener en Slovénie par la routeLire la suite « Corona Test »

Comme disent les allemands, «Man trifft sich immer zweimal im Leben»

Jour 363, Pescara, 24.261 km En arrivant à Bari, je galère (un peu) à monter les deux étages qui mènent à l’auberge de jeunesse tout en portant mon vélo et les bagages. J’entends le gérant qui jure « encore un vélo énorme !! ». Tiens, me dis-je, un autre cycliste est déjà dans la place !? Effectivement, je faisLire la suite « Comme disent les allemands, «Man trifft sich immer zweimal im Leben» »

Jour de finales

Jour 359, Lecce, 23.685 km 5h35. J’entends des voix, des gens qui marchent autour de la tente. Ça fait un peu tôt pour randonner. En même temps si on prend en considération le fait qu’entre 9h et 18h il fait plus de 30°, ça paraît censé de partir tôt le matin… Moi qui avait prévuLire la suite « Jour de finales »

Etna, Etna

Jour 355, Crotone, 23.071 km Si vous voulez lire en musique, voilà la bande originale (pensez « Etna » pendant le refrain, vous verrez on s’y croirait).   Ensuite, pour ceux qui s’inquièteraient de mon état hydraulique, sachez que depuis mon pamphlet acide, que dis-je, mon réquisitoire en règle envers les terroristes de l’eau dans ces mêmesLire la suite « Etna, Etna »

Le chercheur d’or (bleu)

Jour 350, Syracuse, 22.453 km Si vous n’avez pas encore lu le livre de Le Clézio que j’ai eu la chance (le malheur ? je ne saurais dire, en tout cas je ne garde pas un souvenir impérissable de cette lecture) de devoir lire lors de ma première année de prépa, faites-le (sauf si vous n’enLire la suite « Le chercheur d’or (bleu) »

Cecillia

Jour 346, Palerme, 21.850 km J’entends d’ici les réactions de certain-e-s : « Quoi ? Encore un article ? Mais ça fait à peine trois jours… Il devrait passer plus de temps à pédaler qu’à écrire ses âneries… ». Et puis juste après : « Cecilia. Mais qui est-elle ? Qu’est-ce qu’il a été nous inventer encore ? ». Ne vous inquiétez pas, je feraiLire la suite « Cecillia »

Vingt Mille Lieues sur la Terre

Jour 332, Florence, 20.367 km Si un jour je me mets à faire des recherches généalogiques (il parait que c’est un phénomène dont la probabilité d’occurrence augmente fortement avec l’âge, sait-on jamais) et que je me découvre une lointaine filiation avec Jules Verne (une branche cachée résultant du premier mariage de son fils Michel VerneLire la suite « Vingt Mille Lieues sur la Terre »

Entre lacs

Jour 329, Milano, 19.907 km Après les lacs en Autriche, les lacs en Suisse, voici les lacs en Italie ! Passage obligé selon tous les guides que j’ai pu consulter avant de partir, je peux confirmer que ça vaut le détour : des cygnes blancs sur des eaux bleues, avec en arrière-plan des sommets enneigés et au-dessusLire la suite « Entre lacs »

Embrayage !

Jour 325, Torino, 19.406 km Il y a eu de nombreux faits marquants pendant ces derniers jours, qui auraient eux aussi mérité un titre : la mer, les calanques, les retrouvailles en famille, les Alpes, les cols, les gardes-frontière, l’Italie… les candidats n’ont pas manqué. Mais celle qui a remporté la palme (et haut la mainLire la suite « Embrayage ! »

Tour d’Europe, Acte V

Jour 320, Marseille, 18.704 km Après l’Europe Centrale l’été dernier, le Nord à l’automne, la France en hiver et la Péninsule Ibérique au printemps, je vais me lancer dans le cinquième acte du Tour d’Europe : l’Italie. Je ne sais pas encore ce qui me réjouit le plus : l’idée de pouvoir m’arrêter dans des petits villagesLire la suite « Tour d’Europe, Acte V »

Sur la route du Tour

Jour 294, Toulouse, 17.377 km Il y avait eu l’étape alpestre, avec Sandrine et le B cet automne. Il y aura eu l’étape pyrénéenne au printemps, seul et sans pull (perdu à Séville) ni cravate (j’avais à l’époque emprunté celle du B) cette fois. Les puristes me feront remarquer que l’étape s’est déroulée un mardi,Lire la suite « Sur la route du Tour »

Una Vuelta de Iberica…

Jour 290, Pau, 17.066 km Et voilà. Avec cette nouvelle escale à Pau chez Marie et Florent, j’ai complété mon tour de la péninsule ibérique. Ce fut montagneux (beaucoup), pluvieux (surtout vers la fin), un peu long parfois, un peu solitaire aussi, mais avant tout magnifique. Des paysages à couper le souffle, la mer, laLire la suite « Una Vuelta de Iberica… »

Pluie et Brouillard

Jour 286, Santander, 16.515 km En discutant avec la gérante de l’auberge de jeunesse avant de partir d’Oviedo (en espagnol s’il vous plait !), je lui fais part de mon intention d’aller dans le parc des Picos de Europa. Elle a un petit rictus, l’air de dire, « Oulah, il n’a pas du bien regarder les prévisionsLire la suite « Pluie et Brouillard »

Le chemin de Compostelle

Jour 280, Saint Jacques de Compostelle, 15.819 km Comme beaucoup de choses depuis le début de ce voyage, on m’en avait parlé, mais apparemment, entendre et ressentir, ce n’est pas la même chose. « Compostelle, tu verras, ça grimpe ». « Le nord de l’Espagne, c’est des plateaux, t’arrêtes pas de monter et de descendre ». Alors je doisLire la suite « Le chemin de Compostelle »

Bom Dia!

Jour 272, Coimbra, 15.066 km Je dois reconnaitre que, malgré mes 9 jours de présence au Portugal, ma maitrise de la langue se résume à dire « Bonjour » et « Merci ». J’ai demandé à au moins 5 personnes comment on disait « Je suis désolé, je ne parle pas portugais, parlez-vous anglais ? » pour l’oublier aussitôt. Mais çaLire la suite « Bom Dia! »

Au Portugal, il ne pleut (pas?) que sur les cons!

Jour 269, Lisbonne, 14.727 km Si vous avez un jour parlé de pluie à un breton, il vous a probablement répliqué ce fameux adage, en vous regardant d’un air condescendant… On m’avait dit du Portugal que c’était un pays magnifique, mais très pluvieux. Et jusqu’à présent, de la pluie ? Que nenni, uniquement du soleil etLire la suite « Au Portugal, il ne pleut (pas?) que sur les cons! »

Portugal, nous voilà…

Jour 264, Faro, 14.137 km Dernier virage et ça y est, j’y suis, la frontière entre l’Espagne et le Portugal. A priori le dernier obstacle administratif sur mon chemin. Un poste de frontière sur cette petite route de campagne. 3 voitures font la queue, les occupants de la première sont en train de discuter avecLire la suite « Portugal, nous voilà… »

Poisson(s) d’Avril!!!!

Jour 262, Sevilla, 13.830 km Je ne sais pas si la tradition du poisson d’Avril est très suivie en Espagne, mais j’ai décidé de me faire des blagues à moi-même pendant quelques jours pour marquer le coup. Des chemins plus que douteux, de l’autoroute, des zones militaires, du sable, des ponts interdits, des moustiques, onLire la suite « Poisson(s) d’Avril!!!! »

La claque!

Jour 253, Almeria, 13.010 km C’est à chaque fois la même chose. Et vu le relief du coin ça se passe assez souvent. Plusieurs fois par jour en ce moment. Ça monte depuis quelques kilomètres. Les conducteurs et conductrices des voitures qui me doublent lèvent le pouce, l’air de dire « Courage !! ». Les cyclistes que jeLire la suite « La claque! »

¿ Donde vas ??

Jour 248, Valence, 12.410 km Je me suis joué la scène au moins quatre ou cinq fois pendant les derniers jours. Surtout hier, quand j’ai aperçu au loin un panneau qui disait « Etat d’alerte !! Accès uniquement aux personnes munies d’une autorisation ». Le passage de la Catalogne à la Communauté de Valence. Une voiture de policeLire la suite « ¿ Donde vas ?? »

Douze… Mille…

Jour 245, Barcelone, 12.000 km Douze. Et mille. Probablement les deux nombres que j’utilise le plus dans le langage courant. Forcément, il me faut faire un article pour fêter l’événement. Barcelone depuis une petite semaine. Le temps de faire réparer mon vélo, de faire le touriste, de me reposer, de faire un peu de cuisine,Lire la suite « Douze… Mille… »

Une victoire à la Pyrrhus

Jour 240, Barcelone, 11.833 km Et pourtant le plus dur était fait, les Pyrénées effacées, la frontière passée, un moral au beau fixe et une bonne nuit de repos en ligne de mire. Mais un moment d’inattention, un virage un peu serré et un talus ont malheureusement chamboulé tous ces beaux projets et mis finLire la suite « Une victoire à la Pyrrhus »

Rendez-vous en terrain connu

Jour 234, Saint-Thibéry, 11.467 km Nouveau départ, nouvelle année, nouvelle roue, nouveaux compagnons sur la route, mais les paysages n’ont pour le moment pas changé. Du moins pas trop. La météo est un peu plus clémente (je compte pour le moment plus de coups de soleil que d’averses, donc automatiquement moins de routes inondées) queLire la suite « Rendez-vous en terrain connu »

Mars, et ça repart

Jour 229, Avignon, 11.231 km Comme le disait l’un de vous dans son commentaire du dernier post, le titre de cet article était déjà tout trouvé. Je me suis tout de même permis de prendre quelques libertés avec la ponctuation pour donner l’impression que le titre vient de moi. Mais là n’est pas le sujet…Lire la suite « Mars, et ça repart »

RE-PAUS(E)!

Jour 192, Avignon, 11.231 km J’avais laissé Jay chez un réparateur avant les fêtes, le cœur empli d’espoir et des plans plein la tête, me réjouissant déjà à l’idée de longer la Méditerranée depuis l’Espagne, cheveux au vent et face au soleil, pendant que le reste de l’Europe subit vagues de froid et tempêtes deLire la suite « RE-PAUS(E)! »

Noël!

Jour 154, Avignon, 10.763 km Et voilà, tout doucement, on arrive à la moitié du voyage. 5 mois déjà que je suis parti sous le soleil à Hambourg, et j’ai fini par arriver en Avignon (je me suis laissé dire que les puristes de la langue française n’arrivent pas à Avignon mais en Avignon… MêmeLire la suite « Noël! »

Le cycliste et le soleil

Jour 142, Bordeaux, 9.835 km Un cycliste ayant flané tout l’été,Se trouva fort dépourvuQuand la bise fut venue.Impossible de la journéeUn seul instant de se réchauffer.Il alla crier scandaleChez le Soleil, ce vandale,Le priant de lui prêterQuelque rayon pour subsisterJusqu’à Mars ou Avril.Je vous paierai, lui dit-il,Avant l’Août, si je cavale,Intérêt et principal.Le Soleil n’estLire la suite « Le cycliste et le soleil »

COVID m’a stopper…

Jour 108, Nouan Le Fuzelier, 8.628 km Il parait que Confucius disait qu’une image parle plus que 1.000 mots… Voilà mon image pour aujourd’hui : Mais comme je dois aussi trouver de nouvelles occupations pour les 8 heures de vélo par jour que je ne ferai plus pendant le prochain mois, je vais commencer par écrireLire la suite « COVID m’a stopper… »

Le retour du fils prodigue

Jour 95, Nouan Le Fuzelier, 7.920 km Il m’aura fallu 3 mois, braver presque 8.000 km de routes et de chemins à travers 10 pays, surmonter les chaleurs torrides, le froid glacial, la pluie, la neige et le vent, échapper aux moustiques, aux oies et aux hérissons, manger des kilos de riz, de chocolat etLire la suite « Le retour du fils prodigue »

Un vélo à la mer !!

Jour 92, Rouen, 7.592 km Une nouvelle expérience initiatique pour Jay et Bob ces derniers jours: on a été voir la mer ! Il est vrai qu’on parle de la mer du Nord, je n’ai pas non plus osé aller faire trempette, mais ça reste la mer ! Et sous le soleil en plus (il semblerait queLire la suite « Un vélo à la mer !! »

Retour aux sources

Jour 83, Francfort, 6.597 km 8 jours. Une éternité. 8 jours de pause (je ne compte pas l’aller-retour à Strasbourg, je n’avais pas de bagages et pas de dénivelé atroce pour le justifier), 8 jours sans vélo. En une seule fois, quasiment autant de jours de repos que sur le mois et demi précédent, etLire la suite « Retour aux sources »

Le jour le plus long

Jour 73, Barr, 6.084 km Ça m’a traversé l’esprit d’un coup, alors que je planifiais mon trajet entre Beaune et Barr : « Et si… ». Puis c’est reparti aussi vite et je n’y ai plus pensé. Et sur la route de Besançon c’est revenu : « Et si je le faisais en un jour… ».  Et plus j’y pensais, plusLire la suite « Le jour le plus long »

La trêve automnale

Jour 68, Beaune, 5.728 km Petit changement de rythme depuis le dernier article : j’ai passé plus de temps à manger et à boire qu’à faire du vélo pendant la semaine qui vient de s’écouler. Quelques moments mémorables tout de même : une partie de trajet de nuit, les 4 cols du massif de la Chartreuse, leLire la suite « La trêve automnale »

Ne jamais dire jamais

Jour 60, Lyon, 5.228 km C’est terminé, mon immunité pneumatique n’est plus… La question revenait souvent lors des conversations sur le chemin : « Et les incidents mécaniques ? – Vraiment de la chance jusqu’à maintenant, juste un rayon à changer et des plaquettes de frein un peu usées – Pas une seule crevaison ? – Pas une ! » EnLire la suite « Ne jamais dire jamais »

Douce France

Jour 51, Valence, 4.641 km N’en déplaise à mes amis (et hôtes) berlinois, viennois et rollois, la France a un petit quelque chose que les pays que je viens de traverser n’ont pas : elle est (très) densément peuplée de membres de la famille, d’amis, d’amis de membres de la famille, d’amis d’amis, etc… ce quiLire la suite « Douce France »

Winter is coming…

Jour 48, Rolle, 4.302 km Il parait que l’hiver arrive (les scientifiques s’accordent pour dire qu’il commence vers le 21 décembre, voyons si ça se passe comme ça cette année encore…) et les derniers jours m’ont démontré que je n’étais clairement pas équipé pour… Le vélo sous la pluie, ça passe encore, mais sous laLire la suite « Winter is coming… »

Résultats du concours!!

Vous l’attendiez tous depuis des semaines, voici enfin les résultats du concours des Un Mois! Une sélection des douze meilleurs dessins qui nous sont parvenus… Et un grand merci à tous les participants et au jury!! Le haut du panier: Un sens du détail à couper le souffle (notez la différence de couleur entre lesLire la suite « Résultats du concours!! »

La vie à deux…

Jour 40, Hohenems (disons Bregenz), 3.486 km Deux jours, deux étapes, deux vélos, deux cyclistes, deux paires de lunettes de soleil, deux … (je peux encore continuer longtemps comme ça mais on ne va pas en faire un article… passons maintenant aux choses sérieuses !!). Pour la première fois depuis le départ de Hambourg, je neLire la suite « La vie à deux… »

Alpes-inistes !

Jour 37, Innsbruck, 3.241 km Quelle journée ! Ce 34ème jour de voyage restera dans les annales, et ceci pour plusieurs raisons : premier départ dans le froid avec utilisation de la tenue cycliste Automne-Hiver 2020, un col à 2.500 m, le cap des 3.000 km passé dans la descente et finalement un col « surprise » à 1.200Lire la suite « Alpes-inistes ! »

Un mois déjà…

Jour 32, Salzbourg, 2.857 km Eh oui, cela fait déjà un mois que Bob nous a rejoint. Un mois de pur bonheur, d’apprentissage de la vie avec un petit Dino, de nuits interrompues, de moments privilégiés, de couches changées et de biberons préparés… Ça fait aussi un mois que nous sommes partis de Hambourg. JayLire la suite « Un mois déjà… »

La deuxième plaie du cycliste

Jour 25, Vienne, 2.000 km J’espère que dans quelques mois je n’écrirai pas un post intitulé « les douze plaies du cycliste »… La nature m’a lancé un second défi. La pluie c’était déjà quelque chose, mais ceux-là je ne les attendais pas du tout : les moustiques (!!). Mais procédons de manière méthodique pour ne pas perdre leLire la suite « La deuxième plaie du cycliste »

Une journée en enfer

Jour 19, Olomouc, 1.636 km Et dire que ça aurait dû être une partie de plaisir, que ça devait passer comme une lettre à la poste, rentrer comme dans du beurre … (et la liste est longue, on pourrait continuer pendant un petit moment) et bien on peut dire que je me suis fourré leLire la suite « Une journée en enfer »

L’été de Prague

Jour 16, Prague, 1.351 km Comme les tchèques en 68 (je me rends bien compte que la comparaison est un peu osée mais c’est pour expliquer le titre de l’article…) je viens de faire ma propre révolution : je n’ai pas pédalé une seule seconde pendant les deux derniers jours ! En revanche je voulais quand mêmeLire la suite « L’été de Prague »

48 heures de la vie d’un cycliste

Jour 14, Prague, 1.351 km Vous êtes dans une petite pension familiale sur la Côte d’Azur, un soir de printemps. Tous les clients sont en émoi parce que les médias viennent d’annoncer que le dernier vainqueur du Tour de France était dopé. Une discussion enflammée s’engage entre les différents pensionnaires de l’établissement, discussion à laquelleLire la suite « 48 heures de la vie d’un cycliste »

Rencontres sur la route

Jour 7, Dresde, 624 km Arrivé hier dans la soirée à Dresde, j’ai passé la journée à faire du tourisme (un peu), à manger (beaucoup) et à me reposer (beaucoup aussi, dont une petite sieste à l’ombre d’un chêne dans un parc, au top !). Mais je n’oublie pas non plus mes obligations envers vous tousLire la suite « Rencontres sur la route »

Berlin calling

Jour 4, Berlin, 344 km Avant de me lancer dans le récit de mes aventures, je voudrais déjà vous remercier pour tous vos messages et commentaires sur le blog, ça a été une belle surprise lorsque j’ai rallumé mon téléphone en arrivant à Berlin. J’espère que vous ne vous m’en voulez pas trop du délaiLire la suite « Berlin calling »


Suivez mon blog

Recevez les nouveaux articles directement dans votre boite mail.

%d blogueurs aiment cette page :