Etna, Etna

Jour 355, Crotone, 23.071 km Si vous voulez lire en musique, voilà la bande originale (pensez « Etna » pendant le refrain, vous verrez on s’y croirait).   Ensuite, pour ceux qui s’inquièteraient de mon état hydraulique, sachez que depuis mon pamphlet acide, que dis-je, mon réquisitoire en règle envers les terroristes de l’eau dans ces mêmesLire la suite « Etna, Etna »

Le chercheur d’or (bleu)

Jour 350, Syracuse, 22.453 km Si vous n’avez pas encore lu le livre de Le Clézio que j’ai eu la chance (le malheur ? je ne saurais dire, en tout cas je ne garde pas un souvenir impérissable de cette lecture) de devoir lire lors de ma première année de prépa, faites-le (sauf si vous n’enLire la suite « Le chercheur d’or (bleu) »

Cecillia

Jour 346, Palerme, 21.850 km J’entends d’ici les réactions de certain-e-s : « Quoi ? Encore un article ? Mais ça fait à peine trois jours… Il devrait passer plus de temps à pédaler qu’à écrire ses âneries… ». Et puis juste après : « Cecilia. Mais qui est-elle ? Qu’est-ce qu’il a été nous inventer encore ? ». Ne vous inquiétez pas, je feraiLire la suite « Cecillia »

The wheel that turns does not rust

Day 343, Messina, 21.567 km While searching for a title for this article, I come across this « ancient Greek proverb »: « The wheel that turns does not rust ». Yes, but as far as I’m concerned, it tends (spoiler alert!!) to break. Yes, after the spoke-problems during the first part of my trip, after a wheel changeLire la suite « The wheel that turns does not rust »

La roue qui tourne ne rouille pas

Jour 343, Messine, 21.567 km En cherchant un titre à cet article, je tombe sur ce « proverbe grec antique » : « La roue qui tourne ne rouille pas ». Certes, mais en ce qui me concerne, elle a tendance (attention spoiler !!) à casser. Eh oui, après les rayons qui avaient émaillé la première partie de mon voyage, après un changementLire la suite « La roue qui tourne ne rouille pas »

Pizzas like they were falling from the sky

Day 339, Naples, 20.954 km I had already slightly adapted my diet since my arrival in Italy, with a more and more preponderant place given to pasta and pizzas. But with still a bit of variety, in a desire to also enjoy local specialties. Since I’m in Naples, and Etienne can testify to this, asLire la suite « Pizzas like they were falling from the sky »

Des pizzas comme s’il en pleuvait…

Jour 339, Naples, 20.954 km J’avais déjà légèrement adapté mon régime depuis mon arrivée en Italie, avec une place de plus en plus prépondérante donnée aux pâtes et aux pizzas. Mais avec un peu de variété tout de même, dans une volonté de profiter aussi des spécialités locales. Depuis que je suis à Naples, etLire la suite « Des pizzas comme s’il en pleuvait… »