Rendez-vous en terrain connu

Jour 234, Saint-Thibéry, 11.467 km

Nouveau départ, nouvelle année, nouvelle roue, nouveaux compagnons sur la route, mais les paysages n’ont pour le moment pas changé. Du moins pas trop. La météo est un peu plus clémente (je compte pour le moment plus de coups de soleil que d’averses, donc automatiquement moins de routes inondées) que la dernière fois (il faut dire aussi que c’était le mois de décembre), je suis content de remonter sur le vélo et de retrouver des routes connues. Avignon, Saint-Gilles, la Camargue, le canal du Rhône à Sète, Aigues Mortes, la mer, la côte, et pour finir un accueil royal (et en tandem !) chez ma tante et mon oncle! Une bonne mise en jambe avant d’attaquer l’Espagne.

Le comité d’accueil est véhiculé cette fois !
Et les routes sont sèches…

Et hormis une météo bien meilleure, je suis aussi en bien meilleure compagnie : en plus d’un vélo qui ne me répond pas et d’un dino qui couine un peu quand il ne fait pas trop froid, j’ai désormais pour partenaires de route Marion et Athénée.

Marion est fan de Dikkenek et d’Armaggeddon.
Elle soutient la culture, le théâtre et la chanson.
Il y a quelques mois, elle a posé sa démission.
Quand je lui ai proposé un bike-trip, elle a dit action.
Et le lendemain, elle a filé à Decathlon.

Athénée elle y a trouvé,
Rien à y redire, un fidèle destrier
Renâclant certes un peu dans les montées
Mais toujours présente, quand ça commence à barder
Elle est toujours à fond, toute la journée.

Prêts pour le départ!

Le soleil se lève sur le bord du canal

On est un peu ambitieux les deux premiers jours (77 km puis 94 km, d’aucuns diraient que pour quelqu’un qui n’a pas fait sérieusement du vélo depuis plusieurs années c’est même très ambitieux), mais Marion me fait rapidement part de sa citation préférée (« La douleur n’est qu’une information » – Erg, Alain Damasio) mais mon côté raisonnable prend le dessus et je nous prépare un programme un peu plus allégé jusqu’à Barcelone : repos le dimanche pour éviter les averses, promenade jusqu’à Sète le lundi pour se remettre en jambes et départ tranquille le mardi.

Route en bord de mer…
… avant un petit pique-nique sur la plage

Croisons les doigts pour que les frontières soient ouvertes aux cyclistes et que le prochain post vienne de Barcelone ! A plus !

5 commentaires sur « Rendez-vous en terrain connu »

  1. Très heureux de vous avoir reçus. Bonne route, bon courage et à bientôt sans doute. Et chapeau pour Marion qui roule chargée en Single Speed avec les Pyrénées en ligne de mire.

    J'aime

Répondre à Chantal BRIGAUD Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :