La vie à deux…

Jour 40, Hohenems (disons Bregenz), 3.486 km

Deux jours, deux étapes, deux vélos, deux cyclistes, deux paires de lunettes de soleil, deux … (je peux encore continuer longtemps comme ça mais on ne va pas en faire un article… passons maintenant aux choses sérieuses !!).

Pour la première fois depuis le départ de Hambourg, je ne suis donc pas seul sur la route. Z (nous l’appellerons ainsi pour protéger son anonymat et éviter un harcèlement continu de la presse people), qui a fait le trajet depuis le sud de la France, m’a accompagné pendant les deux derniers jours sur la route qui nous a mené d’Innsbruck au lac de Constance.

Sur une carte, ça donne ça :

Innsbruck – Sankt Anton am Arlberg
Sankt Anton am Arlberg – Bregenz – Hohenems

Dans les faits, ça donne:

  • 2 jours de beau temps
  • 245 kilomètres
  • Un col à 1.802 mètres
  • 3 (presque 4) pays
  • 1,5 kilos de noix
  • 2 plaquettes de chocolat
  • Un bocal de gras de porc (coutume tyrolienne apparemment)
  • Un restaurant gastronomique imprévu (pour une assiette de spätzle et des pâtes au pesto)
  • 2 verres de vin blanc
  • Une bouteille de vin rouge

Et surtout, au-delà des chiffres et des faits, une aventure inoubliable pour Jay et Bob qui ont eu la chance de côtoyer des êtres humains (qui ne soient pas moi) de près pendant plus de 20 minutes… Sans transition, nous allons donner la parole à Z qui va nous raconter de l’intérieur une aventure pas banale…

Moi : Z Bonjour !

: Bonjour.

Moi : Raconte-nous un peu tes sentiments après ces deux jours de vélo. Comment te sens-tu ?

: D’abord je suis physiquement très en forme, si je n’avais pas dû retourner bosser j’aurais sûrement pu continuer encore pendant des semaines. Ensuite, si j’ose une comparaison un peu osée, j’imagine me sentir un peu comme Chris Froome en 2012. J’avais les cannes, j’aurais pu attaquer lors de ces deux étapes, notamment dans la montée d’Arlberg, mais je ne voulais pas mettre Pierre en difficulté. J’ai dû jouer le rôle d’équipier modèle, le protéger du vent, porter ses gourdes, mais je sens que j’aurais pu viser plus haut. J’ai bien senti en descendant le Rhin qu’il n’en avait plus dans les jambes… Heureusement que j’ai pu aller chercher les points du classement de la montagne et que je vais pouvoir ramener le maillot à pois à la maison… Et au final je peux confirmer que Pierre ne fait pas l’usage de dopage mécanique, je dois avouer que j’avais quelques doutes au départ, mais il est clean…

Z à l’attaque dans le col d’Arlberg
Z protégeant son leader d’un coup de bordure

Moi : Hormis cette frustration inhérente au format de la compétition, quel sera ton meilleur souvenir après ces deux jours ?

Z : L’étape des 4 pays. Au final 3 mais presque 4. Ça a été un grand moment pour le sport, pour l’Europe, et pour la géographie. On est partis le deuxième jour depuis l’Autriche. Passage de col puis descente dans la vallée, le long de l’Ill. Puis bifurcation plein ouest vers le Lichtenstein. Deuxième pays (magnifique au passage, ça valait vraiment le détour). On rejoint le Rhin, on repasse en Autriche et là, grand moment, on traverse le Rhin pour entrer en Suisse. Troisième pays. Malheureusement, on tombe sur un convoi de cyclistes du troisième âge non équipés de vélos électriques (vitesse de croisière d’un paresseux tridactyle) et on est bloqués à un carrefour par un centre aéré qui a décidé de faire traverser 77 fois 7 enfants devant nous, autant te dire que même le convoi de VTTistes qui nous a ensuite fait escorte pendant le reste du trajet n’a pas suffi à nous faire rattraper le temps perdu et on n’a pas réussi à atteindre l’Allemagne… C’est un peu comme prendre un but en prolongation en finale de l’Euro… un peu frustrant… Mais au final on a pu profiter un peu plus de Bregenz, ce qui n’était pas si mal au vu des deux jours qu’on a eu…

Lichtenstein
Suisse
Retour en Autriche
Coucher de soleil sur le lac de Constance

Moi : Parle nous de la route un peu…

Z : Superbe, une terre brûlée, au vent, des landes de pierre, autour des lacs… des nuages noirs, qui viennent du nord, qui colorent la terre, les lacs, les rivières, …

Moi : C’est le décor du Connemara ??

: Bon, ça va, t’auras qu’à mettre des photos… tu sais bien que j’ai une mémoire pourrie…

L’Inn
On entre dans les Alpes
L’Ill
Un petit lac sur la route
On longe le Rhin
La montée vers le col d’Arlberg

Moi : Dernière question : on me dit dans l’oreillette que tu serais le premier d’une longue série de copilotes pour Jay et Bob. Un conseil pour les suivants ?

Z : Ne laissez pas Pierre faire la navigation, c’est l’assurance d’aller droit dans le mur. Quand on est sortis d’Innsbruck, il a voulu nous faire prendre l’autoroute. L’AUTOROUTE !! Moi j’étais venu pour faire du vélo… Ensuite il s’amusait à me donner des indications en cours d’étape pour changer d’avis au dernier moment. Une étape prévue à l’origine de 95 kilomètres finit à 110 à cause de tous les détours qu’il nous fait faire. Et le comble, c’est quand en fin de journée il m’annonce qu’il reste 4 kilomètres alors que le panneau suivant (qui est situé 2 kilomètres plus loin), indique 6,8 kilomètres… Heureusement que le chemin était bien indiqué, j’ai pu prendre á mon compte la navigation la plupart du temps…

Moi : Merci Z pour ce témoignage, et on espère te retrouver bientôt sur les routes !!

Il est tout content d’avoir retrouvé l’autoroute
Navigation et selfie, c’est en faisant 50 choses en même temps qu’on se plante à tous les coups!

Pour finir, j’étais censé vous donner les résultats du concours de dessin, mais au vu de l’ampleur de la participation, le jury aura besoin de quelques jours de plus pour délibérer…  Aujourd’hui, direction la Suisse pour la suite des aventures de Jay et Bob ! À bientôt !

3 commentaires sur « La vie à deux… »

  1. Merci de ces moments de récréation … qui nous aident à aborder la reprise en voyageant un peu avec toi.
    Gros bisoux,
    Chantal

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :