Un mois déjà…

Jour 32, Salzbourg, 2.857 km

Eh oui, cela fait déjà un mois que Bob nous a rejoint. Un mois de pur bonheur, d’apprentissage de la vie avec un petit Dino, de nuits interrompues, de moments privilégiés, de couches changées et de biberons préparés… Ça fait aussi un mois que nous sommes partis de Hambourg. Jay a pris quelques rayures. Bob n’a ni grossi, ni grandi, malgré le fait que nous le nourrissions correctement (cela doit être la croissance normale d’un Dino en plastique, s’il y a des experts parmi vous, tout avis est le bienvenu…). En ce qui me concerne, j’aimerais lancer un concours parmi les lecteurs. Ci-dessous, vous pouvez trouver une photo prise le jour du départ de Hambourg. Il s’agit maintenant de me dessiner (ou de dessiner Bob, ou Jay, à vous de voir), un mois après. Quelques indices : le volume de la partie inférieure de mon corps a doublé, celui de la partie supérieure a été divisé par deux. La vitesse de pousse de ma barbe est d’environ 0,02 cm par kilomètre parcouru. Celle de mes cheveux de 0,003 cm par heure de pédalage. J’ai un bronzage uniforme des poignets à la moitié du bras et du haut des chevilles au milieu des cuisses, et une peau uniformément blanche autrement (je vous laisse deviner pour le visage). Un jury d’experts composé de Jay, Bob et moi-même déterminera le gagnant, à qui j’aurai l’honneur d’offrir un sandwich. Les résultats du concours dans une semaine !

Départ de Hambourg

Sinon, qu’est-ce qu’on fait après un mois sur la route ? On fait le bilan, calmement, en se remémorant chaque instant, pensant aux étapes d’avant comme si on était parti il y a 50 ans… (Toute ressemblance avec un texte ayant existé est totalement fortuite, c’est Jay qui m’a soufflé ces vers). Et pour les amoureux des statistiques, voici quelques chiffres pour résumer ce premier mois de voyage :

  • 32 jours au total, 27 jours de vélo, 5 de repos
  • 6 nuits de camping sauvage, 11 au camping, 11 à l’hôtel et 4 chez des amis
  • 2.857 kilomètres parcourus
  • 18.734 mètres de dénivelé positif
  • Une altitude maximale atteinte de 1.225 mètres
  • 156 heures et 42 minutes de pédalage (soit un peu plus de 6,5 jours)
  • Une moyenne de 106 kilomètres, 5h et 40 minutes de pédalage par étape
  • Une vitesse moyenne de 18,23 km/h
  • Une pointe à 75,5 km/h
  • La plus longue étape : Graz – Aigen im Ennstal : 180 kilomètres (pour ceux qui crieraient au scandale, j’avoue avoir triché : les 60 derniers kilomètres étaient en descente avec le vent dans le dos)
  • La plus courte étape : Frohnleiten – Graz : 27 kilomètres
  • 427 photos (soit une photo toutes les 22 minutes de pédalage, un ratio bien meilleur que celui de Lewandowski en Ligue des Champions)
  • 10 posts, en comptant celui-ci, soit un post tous les 3,2 jours (pour ceux qui s’inquiétaient de la fréquence à laquelle je donnerais des nouvelles, j’espère que vous êtes satisfaits)
  • 61 commentaires, soit une moyenne de 6,78 commentaires par post, merci pour votre assiduité !!
  • 12.317 moustiques de 327 espèces différentes exterminés (pour Olivier, j’ai soigneusement collecté un représentant de chaque espèce pour que nous puissions procéder à une analyse détaillée)
  • 4 pays (et leurs capitales respectives) traversés
  • 99 pages de mon petit carnet de voyage noircies d’une écriture illisible, soit une moyenne de 3,1 pages par jour (il faut bien s’occuper le soir dans la tente)
  • 1.081 pages lues (2,1 livres), soit 33,8 pages par jour (il faut bien s’occuper le soir dans la tente après avoir écrit… Merci Rémy !)
  • 0 crevaison
  • 1 chute (mais à l’arrêt, sans gravité)
  • 2 baignades rafraîchissantes dans un lac

Et surtout plein de souvenirs, de bons moments (de moins bons aussi, mais ils rendent les bons moments encore meilleurs), des gens rencontrés en coup de vent sur le chemin, ou un peu plus longuement le soir au camping ou à l’hôtel, des messages de soutien, des coups de fil ou des mails qui me donnent le sourire quand je rallume mon téléphone, du soleil, des coups de soleil, du vent et de la pluie, et avant tout une superbe aventure que je ne regrette pas d’avoir commencé…

Pour changer, je vous mets les cartes maintenant avant de vous raconter les meilleurs moments de chaque étape :

Graz – Aigen im Ennstal
Aigen im Ennstal – Sankt Gilgen
Sankt Gilgen – Salzburg

Etape 1: Graz – Aigen im Ennstal

  • Je dois revenir sur mes pas et faire la même route que les deux jours précédents pour environ 50 kilomètres : du coup, je passe de l’autre côté du Mur (non, les autrichiens de l’Ouest n’ont pas construit un mur pour se séparer des autrichiens de l’Est, on n’est pas dans le bon pays ni à la bonne époque. Le Mur est le fleuve qui passe à Graz).
  • Vu que le temps est couvert, je ne mets pas de crème solaire. Erreur fatale, je me retrouve à 14h avec le pire coup de soleil que j’aie eu depuis la Corse en 1997. Je sors les manches longues pour arrêter le massacre.
  • Je me suis dégotté un camping pour le soir, mais quand j’arrive sur les lieux je me rends compte que mon camping est en fait un vendeur de camping-car… Je me disais aussi que mettre un camping au milieu d’une zone industrielle c’était un peu osé.
Je me suis toujours demandé ce que les gens faisaient sur les ponts qui surplombent l’autoroute… J’ai pris une photo…

Camping au bord de l’eau

Etape 2 : Aigen im Ennstal – Sankt Gilgen

  • Saltzkammergut / Hallstäter See : Les gens qui ont créé l’Autriche ont dû tricher. C’est vraiment magnifique (pauvres tchèques, difficile de tenir la comparaison…). Comme dirait Will Ferrell : « It’s like fishing with dynamite ».
  • En revanche les autrichiens essayent de surexploiter leur avantage concurrentiel : 18€ pour un tour de funiculaire… Même s’il y a une plateforme à 600 mètres de hauteur avec vue sur le lac, on sent un peu l’abus là… Du coup je me suis acheté un Twix au distributeur de snack. Toujours abusé mais au moins j’ai eu de l’énergie pour les kilomètres suivants.
  • Quand les 5 derniers campings que tu viens de voir affichent complet, tu commences à te demander si tu ne vas pas dormir sur le bord de la départementale… Heureusement, Google est là pour te sauver la mise… Comment faisaient les gens avant pour voyager ??
On rentre dans le Saltzkammergut
Une ancienne mine de sel
La ville de Hallstatt
La Hallstätter See

Etape 3 : Sankt Gilgen – Salzburg

  • Pluie. Pluie. Pluie. Vent de face. Et pluie. Mais étanche donc tout va bien
  • Salzburg = Mozart à tous les coins de rue. Même le sucre s’appelle Mozart…
  • J’ai craqué, j’ai pris le funiculaire pour aller visiter le château. Il faut quand même que je me repose pour préparer les Alpes !
Sous la pluie…
… mais quand même joli!
Salzburg = Mozart
La Kapitelplatz
Salzburg depuis les hauteurs

Maintenant direction Innsbruck, avec passage en très haute montagne et arrivée prévue samedi ou dimanche ! A très vite !

8 commentaires sur « Un mois déjà… »

  1. Encore bravo Pierre.
    Merci pour tes nouvelles, tes photos et ta prose.
    Bonne suite de pédalage, découvertes, belles rencontres…
    Pensons bien à toi.
    Baisers.

    J'aime

  2. quel plaisir effectivement de découvrir de jolis coins sans avoir à pédaler.
    Bravo encore pour ton initiative et ton courage
    gros bisous sans crème sans moustiques et sans crampes

    J'aime

  3. Wahou la maquina! Zéro crevaison !!? En ce moment ma moyenne c’est crevaison toutes les 2h. Si je t’avais suivi, j’aurais crevé environ 78 fois. En comptant 15min pour changer la chambre à air, j’aurais perdu 19h30, soit pile le temps qu’il t’aurait fallu pour faire la moitié de ta distance du mois à ta vitesse max ! Coïncidence !? Je ne crois pas.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :