En selle!

Départ: 18 Juillet 2020, Hambourg // Arrivée: 31 Août 2021, Hambourg
Entre les deux, une année à pédaler pour rendre visite aux copains et à la famille à travers toute l’Europe.

Suivez Jay (mon vélo), Bob (le dino) et moi au cours de cette année qui s’annonce pleine d’aventures. L’itinéraire n’est pas gravé dans le marbre, donc si je passe près de vous sans le savoir n’hésitez pas à me faire signe!

*****

Departure: July 18, 2020 // Arrival: August 31, 2021
Between that, a year on the bike to visit friends and family around Europe.

Follow Jay (my bike), Bob (the Dino) and me through this year of adventure. The route is not set in stone, so if I pass by you without knowing it, do not hesitate to give me a sign!

  • Day 397+2, Hamburg, 28.122 km How do you put an end to a 13-month adventure? It is difficult. I’ve been delaying this article for the last two days, as if I wanted to extend the trip a bit, as if I could leave at any time, as if Hamburg was only a stop like theLire la suite « … »
  • Jour 397+2, Hambourg, 28.122 km Comment mettre un point final à une aventure de 13 mois ? C’est difficile. Je joue un peu la montre depuis deux jours, comme pour prolonger un peu le voyage, comme pour avoir l’impression de pouvoir repartir à tout moment, comme si Hambourg n’était qu’une nouvelle étape… En théorie (ou duLire la suite « … »
  • An (almost) uneventful trip…
    Day 394, Leipzig, 27.684 km Vienna – Leipzig. A little less than 600 km. 4 days. 2 borders. Nothing to report. That’s it. An article that writes itself, no need to strike to make it short this time… Some of you may have noticed, there is a parenthesis in the title. With a six-letter wordLire la suite « An (almost) uneventful trip… »
  • Un retour (presque) sans histoires…
    Jour 394, Leipzig, 27.684 km Vienne – Leipzig. Un peu moins de 600 km. 4 jours. 2 frontières. Rien à signaler. Voilà. Un article qui s’écrit tout seul, même pas besoin de faire grève pour faire court cette fois… Certains l’ont sûrement remarqué, il y a une parenthèse dans le titre. Avec un mot deLire la suite « Un retour (presque) sans histoires… »